Une pandémie providentielle

Rédigé par Presse Aucun commentaire
Classé dans : Gazette, Presse Mots clés : Presse

Journal MORPHÉUS — n° 98 - Coronavirus : Une pandémie providentielle

Le laboratoire P4 de biosécurité de Wuhan en Chine est très certainement à l’origine du Coronavirus.

Les laboratoires P4 ont des subventions publiques partout dans le monde, non pour prévenir des maladies, mais pour fabriquer des virus mortels. Ils sont généralement associés à la recherche militaire d’armes bactériologiques. Le laboratoire P4 franco-chinois à Wuhan a coûté au gouvernement communiste la bagatelle de 300 millions de yuans,  soit l’équivalent de 44 millions de dollars. Le 23 février 2017, Bernard Cazeneuve déclarait à propos de ce laboratoire : « La France est fière et heureuse d’avoir contribué à la construction du premier laboratoire de haute sécurité biologique P4 en Chine. Conçu par des experts français, puis mis en chantier à Wuhan en 2011. Cet outil de pointe constitue un élément central de la réalisation de l’accord intergouvernemental de 2004 sur la coopération franco-chinoise en matière de prévention et de lutte contre les maladies infectieuses émergentes ».

Le ministre de l’époque évoquait avec fierté l’assistance du laboratoire P4-Inserm français dont le PDG n’est autre que M. Yves Levy, mari de notre ancienne ministre de la santé Agnès Buzyn…

Notre classe politique est donc heureuse d’avoir su mettre en œuvre un laboratoire bactériologique chinois à l’origine d’une pandémie mondiale.

Selon les logiques que décrivait le docteur Marc Vercoutère, une fois le virus lancé, le vaccin miracle sortira du chapeau quelques semaines plus tard. Et il sera obligatoire ! C’est alors un flot de centaines de milliards — payés par les États — qui va inonder une industrie vaccinale aux abois. Quant à la composition du vaccin miracle, elle sera classée secret défense, comme ce fut le cas pour le vaccin anti-H1N1.

On nous ressert inlassablement toujours le même scénario. Cela ne relève pas du complotisme, mais de la complotologie : science d’études des scénarii de complots contre les peuples. Si la logique est parfaitement respectée, attendez-vous à voir sortir un vaccin anticoronavirus très prochainement. Il nous sera évidemment interdit de savoir ce qu’il contient comme d’habitude. S’il est imposé sans notre consentement éclairé, ceux qui orchestrent cela relèveront du code de Nuremberg. Dans un très proche avenir, nous ne désespérons pas de voir émerger des tribunaux internationaux pour juger une certaine caste politique atteinte de psychopathologie. Frédéric Morin

https://www.morpheus.fr/coronavirus-une-pandemie-providentielle/

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot qgive ?

Fil RSS des commentaires de cet article