Paroles de Français du 30 mars 2020

Rédigé par C.Piquemal 3 commentaires
Classé dans : Gazette, Paroles de français, Presse, Info dernière minute, O.R.G Mots clés : aucun

                          

                                                               Le 30 mars 2020

Bonjour à tous,

Mon message se veut avant tout factuel.

Tandis que le pic de l'épidémie semble se profiler et que l'exécutif affiche de plus en plus son imprévoyance criminelle, son incompétence et son amateurisme, la France manque toujours de masques, de tests, de respirateurs, de gels pour traiter les personnes infectées et équiper notre personnel médical dont la vie est exposée par ceux qui avaient en charge leur sécurité professionnelle et n'ont pas été capables d'anticiper. Oui, le feuilleton des matériels et équipements manquants est un monument d’hypocrisie.

Or gouverner, c'est prévoir ! Le chef de l'Etat, de surcroît chef des armées, a clamé six fois nous sommes en guerre…Alors la guerre il faut impérativement la gagner et prendre les mesures impératives fortes qu'exige la victoire.

Oui, Mr le président : Parader n'est pas commander ! Comment votre gouvernement a-t-il pu dire que la France était prête ?

Gouverner c'est aussi s'adapter aux circonstances et aux opportunités avec un seul objectif : servir la population de toutes ses forces et la sauver ! Votre médiocrité dans la gestion de crise tranche cruellement avec le comportement exemplaire des équipes soignantes.

Allez-vous attendre que le virus mute et revienne en force, comme la grippe espagnole de 1918, qui a fait 300 000 morts en France ?

Partout, même incapacité coupable et dédain. Mépris d'une sommité internationale comme le professeur Raoult (qui effectue plus des deux tiers des tests du Covid 19 en France parce qu'il a anticipé lui !

En effet, D Raoult ne fait pas de tri entre les patients ! Il a permis à Marseille d'avoir le taux de mortalité le plus faible par sa capacité à prévoir et à agir! Il évite qu'on prive les patients d'un traitement efficace dès les premiers signes de l'infection.

 

Sur terre, il y a 1 milliard d’habitants qui ont pris de la chloroquine, certains pendant 30 ans et sans problèmes. Alors pourquoi hésiter à utiliser l'hydroxychloroquine pour sauver des vies !

Mais notre exécutif dépassé, incapable de faire face, s'enfonce et interdit son emploi, en début de maladie, là où le médicament est le plus efficace.

Il a vidé le stock stratégique Français pour envoyer  en Chine 17 tonnes de matériel qui manquent de façon vitale à nos hôpitaux !

Il a donné 5000 tests à l'Algérie quand nous n'en avons pas !

Il a laissé la seule entreprise française qui élabore la chloroquine en redressement judiciaire.

Comment justifier par ailleurs le passe droit sanitaire dans les quartiers sensibles quand les chiffres de contamination explosent dans ces secteurs critiques livrés à l'anarchie?

Gouverner, c'est aussi protéger ! Essayons de penser à toutes les personnes vulnérables livrées à la "racaille" dans ces zones de non droits que le ministère de l'intérieur a abandonnées !

Là où la police recule sur ordre d'un ministère soumis et dépassé, pourquoi l'armée  n'est elle pas déployée pour faire appliquer la loi et stopper le désordre ? Oui monsieur le Président, en période de trouble, de crise grave, si les forces de sécurité ne suffisent pas, alors l'armée peut être utilisée pour rétablir l'ordre. C'est la guerre ! Vous êtes le chef, alors agissez ! Oui Clémenceau, le Père la Victoire doit se retourner dans sa tombe !

Monsieur le Président vous nous avez dit que fermer les frontières ne servait à rien, croyant faire de l’esprit en disant que le Covid-19 n’avait pas de passeport. Ignorez-vous que le virus ne circule pas dans l’air et ne franchit les frontières qu’avec les personnes contaminées ?

Français, je vous demande, dès demain soir, de marquer une minute de silence tous les jours à 19h afin de prier pour nos mourants,  nos morts sans distinction, y compris ceux  livrés à une mort horrible qui relève de la non-assistance à personne en danger dans les EHPAD dont la situation est une abomination. 

Je vous invite à faire ce geste non par résignation, mais en témoignage de solidarité, de fraternité et aussi pour garder au cœur le refus absolu d'une gouvernance de boutiquiers sans âme dont il nous appartient de mettre en lumière les réelles motivations, notamment financières dans le cadre notamment des lobbies pharmaceutiques et aussi délires idéologiques. .

Je vous invite aussi à adresser tous vos témoignages sur le site de l'Observatoire du Risque Génocidaire lancé le 18 novembre 2019, un an après la mobilisation des Gilets Jaunes, pour créer ce conseil d'arbitrage du Peuple qui sera scellé sur nos souffrances communes, générées par un pouvoir fou et abject.

Restons courageux et unis.

Je m'adresse en particulier aux comités France Libre qui se sont mobilisés dès mon appel.

Aujourd'hui l'union des Français passe plus que jamais par la motivation sans faille et  la nécessité absolue de S'informer, S'entraider et Se mobiliser.

Faites savoir sur le mail ou sur le site ORG tout ce que vous endurez.

Ne tolérons plus qu'une gouvernance sans âme exerce un tel droit de vie ou de mort sur nous. A cause de l'imprévoyance de l'exécutif nous sommes confinés chez nous : nos libertés, notre sécurité et notre vie sont en péril.

Il est temps d'exiger une explication devant le Parlement sur les contrats passés avec la Chine depuis l'installation du labo P4 en 2017.

Il est surprenant de voir que les commandes sont adressées à la Chine alors que le milieu infectieux se poursuit puisqu'un nouveau virus s'y déploie déjà.

Qui peut nous garantir que le matériel sera totalement stérile et non infecté ?

Des médecins conscients des manquements graves de l'État portent plainte. Soutenons-les en faisant pareil en tant que patients.

Le droit de vivre est un droit inaliénable !

Cautionner les horreurs de cette gouvernance, c'est se rendre complices.

Que tout Français ayant une conscience se mobilise et transmette ce qu'il entreprend pour dénoncer des anomalies graves à l'équipe de l'ORG.

La France ne peut mourir parce qu'elle est la proie d'une mauvaise gouvernance. 

Il paraît que ce virus est naturel ! Alors que le pouvoir en place nous le prouve !

Quelle est la véritable intention de l'exécutif aujourd'hui ? Les masques vont-ils tomber ?

Le peuple de France est en état de sidération.

Il veut la Vérité !

Quand la guerre sera terminée, nous rendrons hommage à tous les personnels soignants qui sur le front se battent tous comme des lions. Nous leur devrons la Victoire. En votre nom à tous, je les salue et les remercie.

Que le ciel garde tous les Français !

Vive la France éternelle !

                                                                     Christian Piquemal

                                                                      Président du CCP

3 commentaires

#1  - acantari a dit :

Bravo mon général et merci pour votre engagement et celui de vos collaborateurs.
La France peut survivre à condition que nous unissions nos forces.
Cette situation ( après celle des G.J. ) est une nouvelle occasion pour que tous les patriotes se regroupent sous une même bannière.
Que les ego soient mis en berne! pour combattre tous ces renégats de politiciens qui ont programmé la disparition de notre Patrie!!
Vive la France!

Répondre
#2  - terrat francois a dit :

Mon général, je viens de lire votre lettre du 30 mars
Je vous approuve, de plus je déplore la massive mobilisation des forces de police utilisées massivement pour verbaliser ceux qui se battent en faisant des exercices et du sport pour se maintenir en bonne santé. la santé. Cette santé est notre meilleure arme de combat contre le virus, dans le confinement nos forces s'étiolent.
J'ai rédigé un pamphlet en alexandrins qui mériterait une grande diffusion, pouvez vous le divulguer, je ne l'ai signé que de mes initiales. Non ça ne marche pas ici, je vais essayer ailleurs.

Répondre
#3  - terrat francois a dit :

où afficher mon psaume ?

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot wpbk ?

Fil RSS des commentaires de cet article