Allocution convention européenne Marseille des 5 et 6 janvier 2019...

Rédigé par C.Piquemal Aucun commentaire
Classé dans : Paroles de français Mots clés : Gal.Piquemal
20 janvier 2019


Etant encore en Guyane, et ayant des problèmes de difficultés techniques d'enregistrement vidéo, je le regrette, je m'adresse à vous sous la forme d'un enregistrement audio.
Aussi, je voudrais tout d'abord commencer par vous présenter mes vœux les plus chaleureux de plénitude, sérénité et réussite pour l'année 2019.

Toutefois la question cruciale qui s'impose est : que souhaiter d'efficace, de réalisable et de constructif face à la situation quasi exsangue dans laquelle nous nous trouvons. En effet, l'année 2019 pourrait nous donner le coup de grâce par l'application du pacte migratoire de l'ONU. Ce pacte risquerait de provoquer l'afflux de millions de migrants dans notre pays.
Le pacte migratoire signe, de façon dictatoriale sur la durée par la force démographique, notre génocide culturel précédant notre inévitable extinction.

Vous le savez je préside le CCP depuis 3 ans. Il est une association apolitique au sens usuel du terme, ne voulant pas résumer l'action politique à l'électoralisme mais faisant vœu de rassembler tous les Français ici et hors de France. C'est dans cet objectif premier que j'ai accepté de soutenir la démarche du Conseil National de la Résistance Européenne fondé par Renaud Camus et Karim Ouchickh qui par le biais de la résistance à l'invasion migratoire et à l'islamisation de notre pays ont mis la Patrie au centre de l'action car nous n'avons qu'un seul parti : la France, notre pays longtemps phare du monde.

J'ai lu avec attention la ligne claire proposée par Renaud Camus et Karim Ouchikh... La ligne claire place et défend notre belle civilisation où élégance, raffinement et élévation de l'âme vont de pair. Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement dit-on. Cette maxime célèbre du classicisme résume parfaitement l'esprit français: raison, franchise, simplicité, cohérence, harmonie du fond et de la forme. De ce subtil alliage que reste-t-il quand on considère l'aboutissement de la folie idéologique et destructrice nommée mondialisme et omnipotence du droit universel bafouant le droit autochtone ? Paul Valéry avait déclaré au sortir de la guerre : toutes les civilisations sont mortelles. Rien ne semble pouvoir entraver l'obsolescence programmée de la civilisation européenne occidentale...Que faire?

L'idée de communauté des Français Européens m'avait semblé de prime abord une gageure, un renoncement et je dois l'avouer presque une trahison. Se regrouper en communauté pour sauver notre civilisation était dans mon esprit se résigner à la partition du territoire, à la violation de l'article fondateur de notre constitution : l'indivisibilité du territoire. Une acceptation de rétrogradation d'un peuple à une communauté .Cette idée m'était d'autant plus insupportable qu'elle se produisait l'année du centenaire de notre Armistice de 1918. Elle constituait un mépris des souffrances inouïes de nos Pères et des Poilus.

Depuis, après réflexion, j'ai évolué et considéré que le communautarisme des Français européens constituait un rempart à la disparition de la France ancestrale et permettait le sauvetage de notre civilisation. Aussi, je ferai de prime abord un rapide bilan de la situation et une présentation des clés et du kit de survie qui s'offrent à nous à ce jour.
Nous avons conscience désormais des effets dévastateurs de la politique génocidaire menée depuis les années 70. Désormais le vivre-ensemble est devenu notre enfer quotidien avec son flot incessant de victimes. Cette idéologie mortifère qui a pour but de détruire la civilisation européenne occidentale de tradition et de culture chrétienne est en mesure désormais de nous porter un coup fatal.

Le renouvellement générationnel n'est plus possible d'autant que la politique tribaliste à l'égard des populations de remplacement ne fait plus aucun doute : la reconnaissance notamment du délit de blasphème par la CEDH sans aucune réaction de nos parlementaires, montre la conformisation des lois occidentales aux exigences de la CHARIA. Ne nous voilons pas la face si je puis dire : cette iniquité omniprésente tant dans la vie socio-économique, judiciaire, cultuelle est la preuve que nous sommes déjà soumis à cette effroyable théocratie. Si nous prenions connaissance de tous les partenariats faits entre l'Etat Français et "l'islamo sphère" nous serions terrifiés. L'actualité nous offre un indicateur puissant du point critique de notre situation, j'en veux pour preuve la répression épouvantable et illégale des forces de l'ordre à l'égard de nos compatriotes : mutilations volontaires (la charia ne ferait pas mieux), mise en danger, violation de la déontologie policière, haine du peuple, corruption des forces de l'ordre par le pouvoir avec une prime éhontée, arrestations arbitraires, mise en danger calculée de non-manifestants que ce soient des riverains, des passants, des usagers des transports en commun, manipulation de l'opinion sur la réalité et la gravité des faits, bref un système de répression aussi dur qu'en Turquie. Justement ces méthodes ignobles ne peuvent que nous interroger sur le mode de recrutement de ces forces de l'ordre. Depuis l'affaire Benalla, sa tournée en Afrique ne peut laisser sans questionnement et nourrir à juste titre la peur de miliciens mêlés aux forces de l'ordre, miliciens qui par le biais des naturalisations peuvent être recrutés à l'international. La violence inouïe des forces de l'ordre est le signe avant-coureur d'une nouvelle Terreur, peut être pire qu'en 1793, puisqu'elle sera mondialiste.

La violence de mon arrestation à Calais, il y a bientôt 3 ans, avait sonné l'alarme sur le non respect de l'Etat de droit.
Pourquoi une telle répression ? Parce que le pouvoir sait que nous avons compris ce qui se passe et qu'il veut mater une jacquerie moderne à tout prix ou bien téléguider cette jacquerie afin de nous imposer un état d'exception. Un point précis doit nous alarmer : comment en période pré-électorale Emmanuel Macron prend-il le risque d'être aussi impopulaire ? A-t-il perdu toute maîtrise de lui-même et cède-t-il à la panique ? Ou bien est-il sûr de lui car il sait que le pouvoir va se centraliser hors de notre territoire et que tous les moyens lui seront donnés ? Mes longues années dans l'armée m'ont appris quelque chose : ne jamais sous-estimer l'adversaire : Emmanuel Macron est le liquidateur judiciaire de la France et sur ce plan là il excelle! Il va rafler maintenant l'épargne des Français. La nasse est en place et doit mater toute résistance à cette dhimmitude fiscale qui n'a qu'un objectif : financer l'installation des nouveaux arrivants en nous ruinant et en nous opprimant si nous contestons.

L'acharnement de l'Etat sur les gilets jaunes montre à quel point cette résistance contrarie le processus effectif du pacte migratoire même si elle renforce la dictature tout en la forçant à se démasquer. Nous sommes face à un appareil d'Etat à la puissance phénoménale.
La devise de la franc-maçonnerie dont Emmanuel Macron fait partie : "ordo ab chaos" ce qui veut dire "L'ordre nait du chaos" en est l'illustration parfaite.
On ne peut pas omettre la possibilité d'une volonté de susciter la guerre civile en France et de ce point de vue tous les indicateurs sont au rouge.
Alors comment créer de façon pragmatique un cordon de sécurité pour les Français ? Nous avons au CCP fait l'essai de quelques outils d'abord un outil institutionnel : Les doléances patriotes ont été présentées durant ma conférence à Nice le 10 février 2017 afin de pouvoir faire les Assises du Peuple et reprendre les rênes de notre destin pendant un procès populaire pour tous les faits de collaboration, procès que je nomme le procès de Domrémy.

Ce projet de doléances calquées sur le modèle des doléances de 1789 commence à faire des émules puisque beaucoup de mairies désormais tiennent un registre. La doléance majeure qui s'annonce est la doléance concernant la fraude sur la constitution du corps électoral par le truchement des naturalisations. L'enquête électorale commencée par le CCP en mars 2017 doit générer une résistance civile dans les mairies car Manuel Valls a fait passer par décret en août 2016 l'impossibilité de consulter les listes électorales en 2019. La question qui se pose est : l'opacité des listes sera-t-elle en vigueur pour les Européennes ou bien est-ce les municipales qui sont visées, celles qui devraient permettre d'avoir un grand nombre de nos communes passer sous la coupe officielle de la Charia par l'élection d'un maire musulman.

Signalons d'ailleurs que le parti islamique PEJ pro Erdogan est déjà dans la place dans l'échiquier électoral et qu'on a même vu à Lyon et ses environs des listes rédigées entièrement en arabe.

2e outil Le réseau CEP Combativité Entraide Partage lancé avec le dispositif central de sauvons nos maisons en septembre 2017 à Sengouagnet en Haute Garonne. Ce réseau est géré par des coordonnateurs interrégionaux afin de mailler le territoire et de remettre en avant nos principes et modes de fonctionnement ancestraux. De Guyane, je salue Patrick Leclerc présent dans la salle qui est engagé sur tous les fronts dans la sauvegarde de notre pays et qui fait un travail formidable. En janvier il commencera avec toute l'équipe des CIR des réunions publiques (nous commencerons par la Normandie) pour cette confédération patriote qui devient une nécessité absolue pour la réussite du projet de sauvegarde de la vie Française.
Nous mettrons à disposition tout notre maillage territorial pour permettre le travail commun sur cette planche de salut de la civilisation occidentale Européenne.

3e outil LE DISPOSITIF SAUVONS NOS MAISONS : Cette résistance à la prédation foncière et à la paupérisation des Français devrait faciliter le déplacement des Français qui voudraient se regrouper pour créer une zone de protection dans un esprit de village et pourquoi pas reprendre des zones franches au fur et à mesure des évènements : la règle est simple tout territoire de zone de non droit fait l'objet de la récupération d'une zone libre de même étendue.

4e outil L'observatoire du génocide Français lancé par le biais du projet du mémorial Bataclan à Lunel durant la fête de la ligue du midi le 1er septembre 2018. Cet observatoire a pour mission d'une part d'éclairer les exactions quotidiennes, les vexations et spoliations du pouvoir afin de sortir du déni de guerre et de faire réagir le Peuple, tout en lui permettant une sorte de reconnaissance mémorielle de toutes ces victimes de guerre méprisées par l'Etat.

Enfin essentiel et capital le Principe du revivre entre nous : Il ne s'agit pas de diluer la Nation Française à travers l'Europe pour survivre. Nous ne devons pas abandonner notre pays. Oui certains Français partiront du territoire pour recréer des îlots ailleurs, sans compter ceux qui se sont déjà établis à l'étranger et ceux vivant dans les territoires d'outre-mer. Mais l'enjeu est de sauver la France et de soutenir tous les Français qui resteront en première ligne sur notre sol, ce qui sera une grande partie d'entre nous par principe ou par nécessité.
Le piège européen dans lequel nous ne devons pas tomber est le racialisme car nous renierions alors nos principes. La question n'est pas la couleur de peau ou l'origine, mais l'amour de la France, de son histoire, de sa culture, de son rayonnement dans le monde, de son apport civilisationnel sans rival, de ses valeurs. J'insiste sur ce point car dans le cas contraire nos ennemis auraient gagné.
Des siècles d'altérité et d'orientalisme ont gangréné l'amour de notre pays : nous devons lutter farouchement sur ce point. Beaucoup de Français de souche ont trahi et seront un jour banni dans le meilleur des cas, et sévèrement sanctionnés pour les faits les plus graves.
La question prévalente est le choix civilisationnel : tout Français faisant le choix d'où qu'il vienne de la civilisation Française est des nôtres. Je parle d'expérience et je salue tous ces légionnaires qui ont versé leur sang pour la patrie alors qu'ils étaient nés ailleurs. "Français, non par le sang reçu, mais par le sang versé."

En dernier lieu, la réconciliation nationale autour de l'identité de la France : Il ne sert à rien de faire quoi que ce soit si on ne tombe pas d'accord sur les principes, à savoir que la France qui est par son histoire la protectrice de la chrétienté a plus que tous les pays du monde œuvré pour l'identité chrétienne. La France ne pourra s'en sortir qu'en respectant les valeurs chrétiennes. Je n'ai pas dit de tolérer le diktat migratoire du Vatican contre lequel nous devons lutter farouchement. Il est indispensable de recadrer les évêques, qui suivent la collaboration du Vatican pour la frénésie migratoire.
Catholiques ou non, nous sommes tous concernés surtout par le projet assassin de refonte de la laïcité qui va ouvrir, n'en doutons pas, encore plus la voix à la Charia. Faisons pression sur le Clergé.

En conclusion, le revivre entre nous nécessite de renouer avec nos principes et de lutter contre le laïcisme qui a dénaturé et divisé le Peuple Français. Redevenons nous-mêmes conformément à nos devises ancestrales : ordre, justice, patrie et honneur.
Si nous ne prenons pas la décision de sceller ensemble notre concorde nationale en respectant notre passé et nos aïeux, rien ni personne ne pourra arrêter la mort de la France et donc de l'Europe car la France est la pierre angulaire du monde, le phare de notre civilisation.
Le mouvement spontané des Gilets Jaunes a vu les yeux du monde entier rivés sur nous, sur la nation Française qui demeure la ligne de l'espérance à l'image même de l'Epiphanie.

Aujourd'hui, des compatriotes placent la défense de la civilisation européenne au centre de leurs inquiétudes et de leurs préoccupations. Ils ont raison car les Français sont des Européens et leur civilisation est spécifiquement européenne. Par l'apport exceptionnel et original de la culture et de l'histoire de France à l'Europe, les Français constituent un fondement de la civilisation européenne.
Depuis plus de 1000 ans, le cœur et le moteur de la civilisation européenne est la France. Aussi, le premier pas pour défendre la civilisation européenne est la défense de la France.
Ceux qui ont voulu détruire les fondements de la civilisation européenne ne s'y sont pas trompés ! Ils ont d'abord frappé le cœur, la France. Pour abattre la France chrétienne, le centre intellectuel des "Lumières" était la France. La France elle-même est et reste un enjeu mondial.
Aujourd'hui encore, l'Europe attend le réveil, la réaction de la France. Les Gilets jaunes en sont la preuve vivante et contemporaine. S'il s'agissait d'une initiative venant d'ailleurs que la France, cela n'aurait pas eu ce retentissement mondial.
Le rayonnement du jaune a porté parce qu'il était une lumière venue du cœur de la France et du Paris des barricades. A ceux qui veulent défendre la civilisation européenne, je dis il faudra tout le poids de la France pour réaliser ce projet. Oui, nous Français avons une responsabilité devant le monde.
Sauvons-nous, nous sauverons l'Europe. Ainsi, la France sera le moteur d'un renouveau européen. D'accord donc pour que vive notre civilisation spécifiquement européenne, mais à la condition première que vive la France !

Aussi, sauvons la France dans un esprit d'unité et de solidarité sans lequel nous ne pourrons vaincre. Sauvons la France pour sauver l'Europe et non son contraire. Oui, la France vivra ! Et pour toujours Vive la France !

Christian PIQUEMAL
Président du Cercle de Citoyens Patriotes

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot njcw ?

Fil RSS des commentaires de cet article