Notre France

Rédigé par Presse Aucun commentaire
Classé dans : Gazette, Presse Mots clés : aucun

Analyse historique, mettant en relief tous les mensonges que l'école républicaine a enseigné et enseigne encore et toujours sur l'Ancien Régime et la misère ouvrière. A travers des analyses historiques par des historiens de renom, cette vidéo vous dévoilera un aspect méconnu des qualités de vie au Moyen-Âge ainsi que les conditions de travail et des ouvriers de l'époque. Sans oublier aussi la naissance du prolétariat et de la misère ouvrière depuis la révolution française et sa fameuse loi Le Chapelier interdisant les corporations, et la naissance du libéralisme économique qui en fut la conséquence et qui engendrera à son tour le socialo-marxisme.

Lire la suite de Notre France

Hommage à Dîen Biên Phü

Rédigé par Dan Aucun commentaire
Classé dans : Gazette Mots clés : aucun

Premier vice-président national des décorés de la Légion d’honneur au péril de leur vie, président de la section Champagne Ardennes des membres de la Légion d’honneur DPLV, Jack Coudert était un héros et pourtant il n’employait jamais ce mot pour lui.
Seulement pour ses camarades tombés au champ d’honneur par le sang versé. Il fallait l’écouter déclamer avec la puissance du devoir son requiem, monumental d’émotion, aux combattants de Diên Biên Phu, devant le monument aux morts de Reims, pour comprendre l’altérité de ce gardien de la mémoire.

Lire la suite de Hommage à Dîen Biên Phü

A Madame Christine Tasin, (réponse)

Rédigé par C.Piquemal 2 commentaires
Classé dans : Gazette Mots clés : Gal.Piquemal

A Madame Christine Tasin, Résistance Républicaine - Voir l'article

Suite à ma mise en cause grave dans votre site internet dans un article que vous avez signé la semaine dernière, et conformément aux dispositions de l'article 13 de la loi du 29 juillet 1881, dite loi sur la liberté de la presse, je vous demande de publier mon droit de réponse ci-joint.

Madame,

Une nouvelle fois votre plume au vitriol a frappé sans aucun discernement, ni bon sens. Je pensais que votre prurit s'était apaisé et que vous aviez enterré définitivement la hache de guerre !

Hélas non! Peine perdue! Avec perfidie, vous la ressortez et comme d'habitude vous utilisez le coup de poignard dans le dos, discipline favorite dans laquelle vous excellez digne des gladiateurs les plus méprisés de l'époque romaine !

Lire la suite de A Madame Christine Tasin, (réponse)

Fil RSS des articles de cette catégorie