Réforme des retraites pourquoi ce cafouillage?

Rédigé par Minurne 2 commentaires
Classé dans : Gazette, Presse, Editorial Minurne Mots clés : aucun

Pour comprendre le cafouillage extraordinaire de l’opération élyséenne « Réforme des Retraites », il faut d’abord savoir qui sont les principaux interlocuteurs. Ensuite, analyser l’incroyable succession d’erreurs commises, montrant une incompétence rare en matière de gestion de projet.


QUI SONT LES NÉGOCIATEURS ?

Jean-Paul Delevoye a des liens étroits avec le lobby des assurances, il est parti, n’en parlons plus. Mais cela explique que Macron l’ait choisi pour pousser un nouveau système de retraites qui a pour objectif de passer progressivement de la répartition à la capitalisation, laquelle est essentiellement l’affaire des assureurs.

Son remplaçant, Laurent Pietrazewski est un haut fonctionnaire aux affaires sociales « pantouflard », ce qui signifie qu’il a fait comme beaucoup d’autres des aller-retour entre le public et le privé qui leur permettent d’importantes augmentations de salaires. Avant, Pietrazewski était DRH chez Auchan où il s’était fait remarquer en licenciant violemment une caissière qui avait offert un pain au chocolat à un nécessiteux…

En face, Laurent Berger, de la CFDT, est d’accord sur une réforme que la CFDT porte depuis 20 ans. Elle permettrait la pérennisation du système, mais il n’a pas accepté l’addition au projet initial de réforme systémique (le passage à un système par points) d’une réforme paramétrique (introduction d’un paramètre supplémentaire, le recul de l’âge de départ à 64 ans).

Lire la suite de Réforme des retraites pourquoi ce cafouillage?

Blocages macroniens

Rédigé par Presse 1 commentaire
Classé dans : Gazette, Presse Mots clés : aucun

En ce 2 janvier, premier jour ouvrable de la nouvelle année, et 29e jour de grève, se dissipent à peine les flonflons de la fête. Celle-ci s'est traduite par 400 interpellations, des centaines d'incendies volontaires et les embarras digestifs habituels. Les Français ordinaires vont reprendre leurs galères respectives. Et beaucoup de nos concitoyens et cocontribuables se posent sûrement la question : comment donc en est-on arrivé là ?

D'un côté, l'immense majorité de ce pauvre peuple se rendra au travail dans des conditions de transports épouvantables.

Les autres, moins de 1 % de la population active, demeurent dans le conflit, sans aucune issue prévisible.

Lire la suite de Blocages macroniens

Une fois encore, ce sont les symboles du pays qui ont été atteints...

Rédigé par Presse Aucun commentaire
Classé dans : Gazette, Presse Mots clés : Presse

COMITE NATIONAL D’ENTENTE 

des associations patriotiques et du monde combattant

_____________________

Le Président

Paris, le 19 novembre 2019

 

COMMUNIQUÉ

 

Le Comité National d’Entente (CNE), qui représente plus de 40 associations patriotiques

d’anciens combattants et de victimes de guerre, soit environ 1.500.000 personnes, a suivi avec

stupeur les événements qui se sont déroulés le samedi 16 novembre à Paris, et plus

particulièrement ceux de la place d'Italie.

Une fois encore, ce sont les symboles du pays qui ont été atteints, en l'occurence la statue du

maréchal Juin et les plaques de marbre de son socle.

Au-delà des dégradations importantes, c'est la première fois que des manifestants s'en prennent

ainsi à l'un des symboles forts et irréprochables de la nation : à travers le maréchal Juin, c'est

aussi l'ensemble du Corps expéditionnaire français en Italie qui a vu sa mémoire piétinée et

avec lui, les milliers de soldats, venus de tout le continent africain pour libérer l'Italie puis la

France et permettre ainsi aux Français de retrouver la liberté et à leurs descendants de vivre en

paix !

L'an dernier, c'était l'Arc de Triomphe qui avait été "tagué" et en partie pillé ! Aujourd'hui, c'est

la statue d'un héros du XX° siècle qui est souillée ! A chaque profanation, c'est notre âme de

soldat qui est atteinte, c'est notre cœur de citoyen qui est blessé et c'est notre fraternité de

Français qui est remise en cause ! Combien de temps de tels actes vont-ils durer ? Combien de

temps allons-nous nous laisser insulter ?

 

Le Général d’armée (2s) Bruno DARY

Les Brigandes sont un superbe pot de miel

Rédigé par Presse Aucun commentaire
Classé dans : Gazette, Presse Mots clés : Presse

Dans le monde du renseignement comme dans la sécurité informatique, le pot de miel est un leurre. Destiné à attirer les mouches et les mouchards pour qu'ils s'y engluent.

En politique, les Brigandes sont un superbe pot de miel, probablement fortuit, qui détourne la vindicte des bien-pensants de Marine Le Pen et de Marion Maréchal. Une contre mesure parfaite pour dévier les missiles médiatocs de leurs cibles de prédilection, en livrant sur un plateau aux artilleurs impatients, sept jeunes femmes irrespectueuses, goguenardes, provocatrices et pugnaces.

L'angle d'attaque change

Au fil de leurs chansons, elles continuent à éreinter joyeusement toutes les vaches sacrées de la bien-pensance, à coups de provocations bien ciblées. Tantôt elles fustigent les financiers du nouvel ordre mondial, les journalistes aux ordres, les politiciens véreux, les franc-maçons cauteleux, les drogués irresponsables, les jésuites hypocrites et le pape qui a tous les défauts des autres en plus des siens... Rénovant les thèmes du vieil anarchisme de droite.

Lire la suite de Les Brigandes sont un superbe pot de miel

Arrêtons de rêver !

Rédigé par Minurne 2 commentaires
Classé dans : Gazette, Presse, Editorial Minurne Mots clés : aucun

« En permettant aux uns de duper les autres, la naïveté est un élément trop capital du bonheur humain, pour qu’on ne lui doive pas de l’indulgence… » (Henry de Montherlant).

 

Le 11 novembre est l’occasion d’honorer nos morts de la Grande Guerre, ce million et demi de Français, tombés au Champ d’Honneur en défendant notre patrie.

Mais cette année, le 11 novembre, dans le cœur des Français « de souche », c’est une sorte de cérémonie de réparation : hier, à Paris, une armée d’occupation, accompagnée d’une horde de « collabos », a défilé contre l’Islamophobie, et le gouvernement a toléré cette infamie. Peu d’indignation, même dans les médias de droite (il en reste quelques uns !). La France s’est habituée à ce que l’Islam conquérant (bien que voilé) avance à visage découvert.

Les Gaulois réfractaires, ces gens que Macron n’aime pas, également appelés « Souchiens » ou « Franchouillards », sont bas du front, racistes, xénophobes, homophobes et climato-sceptiques. Ils votent bêtement à droite, et craignent qu’on leur impose, un jour prochain, la Sharia. Et, dans leur grande naïveté, ils rêvent de l’arrivée au pouvoir d’un       « homme providentiel » capable de remettre de l’ordre dans le vaste souk qu’est devenu leur pays.

Lire la suite de Arrêtons de rêver !

Fil RSS des articles de cette catégorie