Le général Piquemal, pourfendeur de « la décadence de la France »

Rédigé par Presse Aucun commentaire
Classé dans : Presse Mots clés : aucun

Son procès a été reporté, lundi 8 février, en raison de son état de santé, « incompatible avec une comparution immédiate ». Le tribunal de Boulogne-sur-Mer se penchera donc le 12 mai sur le cas du général Christian Piquemal, arrêté samedi 6 février, à Calais, lors d'une manifestation hostile aux migrants, interdite par la préfecture.

Désigné par le procureur de la République de Boulogne-sur-Mer comme ayant eu « le rôle principal » dans cet attroupement, qui rassemblait environ 150 personnes, l'ancien commandant de la Légion étrangère est poursuivi pour « participation à un attroupement qui ne s'est pas dissous après sommation ». Il encourt un an de prison ferme. Lundi soir, il s'est toutefois défendu de tout racisme, affirmant sur RTL « regretter » s'être rendu au rassemblement organisé par Pegida avec qui il dit partager « aucun lien ».
Il se serait rendu à la manifestation pour « reconnaître les lieux et voir s'il n'y avait pas des solutions pérennes à mettre en place » pour les migrants à Calais.

Lire la suite de Le général Piquemal, pourfendeur de « la décadence de la France »

Le général Piquemal, de la Mitterrandie à la «défend la France» face aux migrants

Rédigé par Presse Aucun commentaire
Classé dans : Presse Mots clés : aucun

Le procès du général qui a participé, samedi, à une manifestation interdite du mouvement d'extrême droite Pediga a été reporté au 12 mai.
Les représentants de Pegida France se félicitaient de cette prise de guerre dans leur mouvement antimigrants. Christian Piquemal a dirigé la Légion étrangère de 1994 à 1999. Il est sorti de sa réserve d'ancien officier parachutiste à la retraite pour défendre publiquement et en son nom «la grandeur de l'identité de la France » avant de se faire interpeller par les CRS, à Calais. «La France debout va se lever », promettait devant les caméras celui qui se définit comme un «citoyen-patriote ». Il a été hospitalisé lundi matin à la suite d'un malaise alors qu'il devait comparaître dans l'après-midi. Son procès est reporté au 12 mai.

Lire la suite de Le général Piquemal, de la Mitterrandie à la «défend la France» face aux migrants

Fil RSS des articles de cette catégorie