Environ 450 détenus radicalisés sortiront de prison d’ici fin 2019, selon Nicole Belloubet Ministre de la justice...

Rédigé par Presse Aucun commentaire
Classé dans : Gazette Mots clés : aucun

La France a peur. Les Français ne se sentent plus en sécurité, même dans la France profonde. Partout la menace existe et pas seulement à Paris ou en Ile de France…



Près de 450 détenus radicalisés sortiront de prison d'ici fin 2019, parmi lesquels une cinquantaine de «terroristes islamistes», a indiqué mercredi la garde des Sceaux Nicole Belloubet en affirmant que le gouvernement était «arc-bouté» sur le suivi de ces personnes.

«Nous avons à peu près 500 détenus qui sont radicalisés comme terroristes islamistes. Sur ces 500-là, il y en aura une vingtaine cette année qui sortent, et puis à peu près une trentaine l'année prochaine», a-t-elle expliqué sur BFMTV.

A cette cinquantaine d'individus devant sortir de prison s'ajoutent des détenus de droit commun qui se sont «radicalisés»: «A côté de ceux-là, nous avons effectivement des gens qui sont détenus pour des faits de droit commun mais qui en même temps, nous le savons, ont été radicalisés (...). Un certain nombre d'entre eux, à peu près 30%, auront terminé leur peine en 2019 et sortiront en 2019».

«Cela fait environ 450 personnes» qui sortiront de prison d'ici fin 2019, a-t-elle dit.

«Le gouvernement est arc-bouté sur le suivi de ces personnes», a-t-elle assuré. «Cela commence en détention, ces gens-là sont évalués, ils sont placés ensuite dans des lieux de détention qui correspondent à leur niveau de dangerosité et quand ils sortent de prison, il y a deux mots clés: nous anticipons leur sortie et nous les suivons de manière extrêmement précise».

«L'avantage de la détention» est de permettre «de construire d'une part des fiches de renseignement qui sont mises en place par les services de renseignement pénitentiaire qui ont acquis depuis quelque temps une très forte légitimité», fiches qui sont ensuite «données aux services de sécurité intérieure, au renseignement territorial», a-t-elle précisé, concluant: «nous les suivons pas à pas».

«Les services de renseignement qui jouent un rôle essentiel seront considérablement renforcés», a promis la ministre. «Nous allons recruter cent personnes supplémentaires sur les services de renseignement pénitentiaire et déployer des moyens pour mieux isoler (en détention, ndlr) les détenus radicalisés», a-t-elle dit.

La France vit sous une constante menace terroriste depuis la vague d'attentats jihadistes sans précédent qui a fait 246 morts et des centaines de blessés. Un nouveau plan d'action contre le terrorisme doit être présenté en juin par le gouvernement.

Source: Libération


Si Macron réussit à fermer Riposte...

Rédigé par Presse Aucun commentaire
Classé dans : Gazette Mots clés : aucun

Les news et les fake-news chez nous, en France…



Attention, le macron perdu frappe un grand coup dans ce pays qui n’est désormais plus le sien. Les news que nous voyons sur les médias « autorisés » par le gouvernement, sont une large et continuelle intox, chacun le sait. C’est pourquoi les curieux de véritables news ne fréquentent jamais les médias autorisés. C’est sain et salvateur.

Pour autant, le macron va donc obliger les médias à être plus restrictifs et surtout plus menteurs qu’avant la loi qu’il se permet de pondre à ce propos.

Avec tout ce qu’il a fait, depuis son début de faux président, il s’avère que la France est gouvernée, petit à petit, par une dictature. Chacun sait comment finissent les dictateurs. Le macron n’y a pas pensé car il continue à faire des dégâts dans notre pays, comme s’il pensait (mais pense-t-il ?) que les Français vont se laisser faire comme des agneaux.

C’est là qu’il se trompe, comme tous les dictateurs. Son échec est déjà en place car il va à l’encontre même de toute notion d’humanité, sans compter qu’en temps de guerre (ainsi que l’actualité le montre), il devra être jugé et puni pour ses crimes contre la France et les Français. C’est inéluctable car c’est ainsi que finissent tous les dictateurs. Une fin à l’image de ce qu’ils font.

Lire la suite de Si Macron réussit à fermer Riposte...

Allocution Jeanne 8 mai 2018 Montpellier...

Rédigé par C.Piquemal Aucun commentaire
Classé dans : Paroles de français Mots clés : Gal.Piquemal

Ayant contribué plus que tout autre à la naissance du sentiment national et du patriotisme en France, le personnage de Jeanne d'Arc demeure celui d'une héroïne nationale dont le souvenir est honoré comme tel tous les ans le 8 mai, jour anniversaire de la délivrance d'Orléans, qui a été également choisi par l'Église pour célébrer la sainte, tardivement béatifiée en 1909 et canonisée en 1920.

De cette héroïne singulière restent quatre images fortes : la rencontre de Chinon avec Charles VII, la libération d'Orléans, la journée éclatante du sacre du roi à Reims et la fin tragique sur le bûcher le 29 mai 1431 alors qu'elle n'avait que 19 ans. A l'époque, dans cette France déchirée, coupée en deux, agitée par une guerre sans fin qui l'oppose au royaume d'Angleterre, Jeanne a su rassembler la France pour la défendre, la sauver de l'occupation et la tyrannie anglaise dans un élan admirable et surnaturel. Depuis deux siècles, l'histoire de Jeanne devient un thème politique : la gauche ne croit guère à "ses voix", mais est séduite par cette figure de jeune fille issue du peuple qui a eu raison contre les élites ; la droite, elle, insiste sur la foi de Jeanne d'Arc, sur l'aide providentielle dont bénéficie la France en temps de péril, et en fait l'incarnation même du patriotisme.

Lire la suite de Allocution Jeanne 8 mai 2018 Montpellier...

L’ensauvagement d’une France dirigée par trois petits singes...

Rédigé par Presse Aucun commentaire
Classé dans : Gazette Mots clés : aucun

La France a peur. Les Français ne se sentent plus en sécurité, même dans la France profonde. Partout la menace existe et pas seulement à Paris ou en Ile de France.

Dans la nuit du 22 avril, dans le 9e arrondissement de Lyon, une dame âgée de 87 ans a été violée durant deux heures par un cambrioleur, dans son appartement, rue Pierre Audry. Un individu sans papier, arrivé à Lyon quelques mois plus tôt et qui vit dans la rue. Connu des services de police pour plusieurs cambriolages avec violences. Interpellé, portant une bague appartenant à la malheureuse octogénaire, confondu par son ADN, il a essayé de s'en sortir en expliquant qu'il était mineur. On ne comprend plus notre justice ni nos lois. Cet odieux personnage aurait dû se trouver en prison, ou expulsé depuis bien longtemps.

Depuis le début de mars 2018 toute la France est concernée, il n'y a plus une seule ville, un seul village, qui soit épargné par la violence venue d'ailleurs.

Lire la suite de L’ensauvagement d’une France dirigée par trois petits singes...

Fil RSS des articles